Appartements écoresponsables à Montpellier

RE 2020 lppi

Au cœur des préoccupations principales des français, notre impact sur l'environnement doit se réduire drastiquement dans les prochaines années, un enjeu de taille où tous les secteurs d'activités doivent rendre des comptes.

L'immobilier représente 25% des émissions de gaz en à effet de serre en France. Il est nécessaire de concevoir différent nos logements, notamment à Montpellier. 

L'ARCHITECTURE QUI SE PLIT À LA NATURE

 

Aujourd'hui il est nécessaire de préserver ou de restaurant la biodiversité dans les villes, notamment à Montpellier.

De nombreuses solutions existent pour parvenir à créer un logement écoresponsable.

%

des français souhaitent habiter dans un logement écoresponsable

Sommaire

  • C'est quoi un logement écoresponsable ?
  • Quelques leviers d'écoresponsabilité :
      1.  Les matériaux de construction
      2.  L'exposition du bâtiment
      3.  L'isolation thermique
      4.  La gestion des eaux pluviales
      5.  La ventilation naturelle des logements
      6.  L'installation de panneaux solaires
      7.  Aucun sous-sol - Favoriser les parkings en RDC
      8.  Favoriser les transports doux
      9.  Toiture végétalisée  et peinture blanche
      10.  Peinture sans émmisivité
      11.  Certifications écoresponsables
      12.  La place à la nature autour du bâtiment

 

 

C'est quoi un logement écoresponsable ?

 

Un logement écoresponsable est un lieu de vie conçu et pensé pour être plus respectueux de l'environnement, réduisant au maximum son empreinte environnementale pour offrir aux habitants un confort de vie agréable naturellement.

Les moyens ne sont ni exhaustif, ni limité, ils se complètent et sont multiples. C'est en effet la multiplicité des leviers écoresponsables mit en place dans les constructions qui font qu'un logement le devient

beton lppi

Voici 12 leviers d'écoresponsabilité :

 

1. Les matériaux de construction

 

L’impact des matériaux de construction sur le changement climatique est un enjeu majeur pour le secteur de la construction. L’utilisation de matériaux biosourcés et géosourcés d’Occitanie devient une évidence autant pour les économies liées aux transports que pour les avantages bioclimatiques.
Par exemple, la pierre de taille permet une inertie thermique importante apportant confort et économie d’énergie au foyer.

La richesse de notre territoire permet d’exploiter à moindre coût des éco matériaux précieux pour des constructions responsables, notamment la terre crue, le bois, le liège ou encore la pierre. Nous sommes la première région productrice de pierre de taille calcaire en France avec 50 carrières en activité, c’est à nos pieds que nous trouverons les solutions les plus écologiques.

2. L'exposition du bâtiment

 

Orienter correctement le bâtiment et les surfaces vitrées permettent dès la conception de favoriser les apports du soleil grâce à une bonne exposition des surfaces vitrées pour diminuer les besoins en chauffage et en éclairage artificiel. Grâce à cette orientation les utilisateurs pourront faire des économies en chauffage et en électricité.

3. L'isolation thermique

 

Un des principaux objectifs du projet est d'optimiser le confort des utilisateurs en préservant le cadre naturel de la construction.

Une attention particulière sera portée sur l'isolation du bâtiment. Le confort d'été sans l'utilisation de climatisation est une préoccupation principale de notre temps.
La nouvelle norme RE2020 permet de réduire les degrés-heures d'inconfort où la température se situe au delà de 26°c.

Le choix d'une architecture bioclimatique favorise les économies d'énergies et permet de réduire certaine dépense de chauffage et de climatisation.

4. La gestion des eaux pluviales

 

L'installation d'une cuve de récupération des eaux de pluie permet d'arroser les espaces extérieurs et de réduire l'utilisation des ressources en eau potable du programme.

5. Ventilation naturelle des logements

 

Pensé pour diminuer la température ressentie en été en assainissant l'air intérieur, les bâtiments doivent disposer d'une ventilation naturelle efficace. Des espaces traversants et des ensembles menuisés ouvrants permettent une surventilation naturelle.

6. Installation de panneaux solaires

 

Travailler dès la conception du projet pour réduire l'impact sur l'environnement qu'engendre le bâtiment, de sa construction jusqu'à la couverture de ses besoins énergétiques.

Toute la toiture du bâtiment peut-être équipée de panneaux photovoltaïques réduisant considérablement l'empreinte carbone du bâtiment. Notamment en cette période où l'augmentation des prix de l'énergie devient un enjeu majeur pour les ménages français.

7. Aucun sous sol - Favoriser les places en RDC

 

Le terrassement d'un ou plusieurs sous-sol pollue énormément, l'acier et le béton sont des polluants qu'il faut réduire dans toute nouvelle construction neuve. En plaçant des stationnements en rez-de-chaussée, les émissions de gaz à effet de serre qu'engendre la construction est réduite. 

Les places de parkings perméable permettent de retenir et de filtrer l'eau, l'eau s'infiltre mais les polluants sont maintenues par des substrats. Ainsi, ce type de parking devient un outil bioclimatique pour réduire les pollutions.

8. Favoriser les transports doux

 

Les modes de déplacement évoluent notamment dans le centre-ville historique. Il n’est plus question de concevoir des espaces vélos standards comme nous le faisions il y a quelques années.

Nous sommes témoin au quotidien de la démocratisation de nouveaux moyens de déplacement, plus grand et plus électrique : Vélo-cargo, vélo familial avec emplacement pour bébé, trottinette électrique, longboard électrique, ...
Nous devons adapter ces espaces à nos analyses en créant un espace vélo 2.0 aux emplacements plus grands, alimentés par des panneaux solaires.

Un espace qui s’adaptera aux équipements de chacun, nous pourrons moduler ce local partagé en fonction des besoins des habitants (déplacer des prises électriques par exemple).

Les stationnements doivent eux aussi être pensés différemment, les prises pour véhicules électriques sont essentielles pour se préparer aux transports de demain. Des panneaux solaires en toitures permettent aussi d'alimenter les prises pour véhicules électriques qui permettra aux occupants de se déplacer à l'aide de transports doux pour l'environnement.

9. Toiture végétalisée et peinture blanche

 

Les toitures végétales permettent d'améliorer le confort thermique des habitants. En effet, tout bâtiment durable pense au confort de ses habitants en période caniculaire, le climat évolue, concevoir un isolant thermique sur le toit avec des végétaux permet de réfléchir au cycle de vie du bâtiment sur le long terme.

Les constructions neuves doivent être en cohérence avec le changement climatique, installer des végétaux sur le toit permet aussi de réduire la consommation énergétique des habitants. Les bâtiments neufs doivent adapter une architecture aux solutions bioclimatiques. 

Si le toit ne permet pas la pousse des végétaux (paroi inclinée par exemple), la solution de peindre en blanc permet de réduire la température en surface.

 

 

10. Peinture sans COV

 

Les matériaux utilisés dans la construction des projets doivent être étudiés de façon intelligente et provenir de sources qui ne sont pas néfastes pour l'environnement et/ou sont des matériaux issus du réemploi et du recyclage. Les peintures rejettent des Composés Organiques Volatiles (COV) qui sont aussi néfaste pour l'environnement que pour l'Homme sur le long terme. Privilégions ensemble des peintures sans COV qui ne pollue pas l'air ambiant. 

 

11. Certifications écoresponsables

 

De nombreuses certifications existent pour mettre en avant les projets qui travaillent sur leur performance énergétique. À l'échelle régionale, Envirobat Occitanie déploie une démarche appelée "BDO" ou Bâtiment durables Occitanie sur laquelle les constructeurs peuvent s'appuyer. 

De la conception à l'utilisation en passant par la réalisation, une commission interprofessionnelle nous conseillera et évaluera la cohérence durable du projet en attribuant des points d'innovation. Ces points permettront de valider un niveau de reconnaissance, plus ou moins élevé selon nos résultats (Or, Argent, Bronze). Ainsi, nous ferons ensemble tout notre possible pour obtenir la reconnaissance la plus élevée.

Grâce à cette organisme, nous pourrons avoir une vision différente de notre projet et ainsi avoir le recul nécessaire pour faire progresser notre projet.

Voir autres certifications : Effinergie+, Beops-Effinergie, NF HABITAT, NF HABITAT HQE,  Label Habitat et Environnement, Label Bâtiment biosourcé, Le bâtiment bas carbone-BBCA, Le label Éco Quartier.

 

12. Laisser place à la nature pour mieux vivre

 

Afin d’éviter des îlots de chaleur, végétaliser permet de créer un écran végétal autour du projet. Il fera moins chaud grâce à l’ombre des arbres, les températures grimperont moins en journée et baisseront davantage la nuit, l’énergie solaire étant absorbée en grande partie par les végétaux.

En plus de donner une meilleure qualité de vie, la végétalisation des espaces permet une amélioration de la qualité de l'air et de gestion des eaux pluviales.